Petra ‘z a mat en-dro, petra ne ‘z a ket ? Petra ober ?


A l’occasion du Conseil municipal du 30 janvier, les élus avaient convié les habitants à venir nombreux afin d’échanger sur les suites qu’ils souhaitaient donner au « cahier de doléances », clos le 20 février et transmis depuis à la Préfecture. Une quarantaine de personnes avaient répondu à l’appel, et exprimé le souhait unanime de poursuivre ces expressions individuelles par un débat, qui serait organisé – mais non animé – par la commune.

Ce « Grand débat » s'est tenu le samedi 2 mars toute la journée, de 9h à 12h, puis de 14h à 17h à l’Espace Armorica. Afin de garantir le sérieux des échanges, la neutralité, et l’expression du plus grand nombre (même des plus timides !), la commune avait choisi de faire appel à deux professionnels de l’animation.

image DSC_6728.jpg (2.8MB)